90

Coucou toi !

Comment ça va!  Pour toi qui me connait, tu as dû remarquer mon grand manque d’organisation. Belle entrée en matière n’est-ce-pas ? Les contenus en retard, si tu me connais, tu en as l’habitude, n’est-ce-pas ? Bref une hécatombe! Alors tu ne seras pas surprise de ce « nouveau » look, que j’ai shooté.. il y a environ 6 mois lol. Bon, le style et l’intention reste tout à fait intact, et voici pourquoi.

Il faut savoir que par choix, j’achète peu de nouveaux articles. Je jongle avec ce que j’ai dans mon placard, car j’estime que j’ai déjà pas mal de pièces qui ont encore beaucoup de potentielles ( il m’a fallu beaucoup de recul pour l’admettre LOL). Ce que je m’autorise à acheter au quotidien, ce sont des pièces basiques. Mon autre option ce sont les articles de friperies qui je trouve ont un caractère hors du commun et ont la main ultra-légère sur le porte-monnaie. Ces habitudes m’aident à aiguiser mon style personnel. Suis-je une blogueuse obsolète ? Il est claire que oui si tu recherches les tendances à tout prix. Par contre si tu cherches à trouver ta touche ou à aiguiser ton style, tu toques à la bonne porte.

 Son style relève de l’art, donc il faut prendre le temps, non? Rires

Pour le look d’aujourd’hui, tout est parti de cette robe GAP que j’ai trouvé dans une friperie dans le Marais l’été dernier. C’était la tendance du long, du jean et du 90’s. Cette robe m’a beaucoup fait penser aux looks 90’s que j’ai vu dans les éditoriaux à cette période. J’ai décidé de craquer.
Si mon souvenir est bon, cette robe était vendue à 10€. Ce que j’aime avec les fripes, c’est que la mode devient tout de suite beaucoup plus accessible pour le porte-monnaie et force une certaine recherche. Car si tu cherches pas en fripes, soit tu achètes des vieilleries inexploitables, soit tu repars bredouille. Et dans les deux cas, tu n’es pas avancée. J’ai acheté cette pièce alors lors qu’elle ne fermait même pas. Mon plus grand obstacle à moi, c’est ma poitrine qui est un peu proéminente. Mais je ne me démonte pas, et puis je me dis que j’en ferais plutôt une longue veste, en mode 90’s, comme SHAFT. Pas sexy hein, mais véridique.

J’imaginais un look dramatique, sexy mais fluide, une tenue dans laquelle je me sentirais moi mais re-vampée avec une grande capacité de mouvement.

La robe en jean peut-être casse gueule donc je me suis dis qu’en dessous il fallait quelquechose de simple, qui colle à la peau. La robe que je porte en-dessous, elle est de la marque polonaise Peperuna. On ne se trompe quasi jamais avec une petite robe noire.

Pour me chausser, je n’avais que mes cuissardes achetées chez André en tête. Je suis une grand amatrice de baskets et tout ce qui s’en rapproche mais les talons étaient plus appropriés car ils élancent et que la robe en jean est longue.

En ce qui concerne la mise en beauté, mes cheveux étaient nattés en deux, les lèvres étaient foncées, dramatiques. Et c’est tout. Le maquillage et moi, c’est à petite dose, sauf pour les grandes occasions. Tu dois avoir ton truc aussi. Maximise-le.

En ce qui concerne l’environnement, il y a ce lieu magnifique où sont en place les Colonnes de Buren, juste derrière l’Académie Française, en plein coeur de Paris. Spacieux, c’est un lieu idéal pour venir shooter, même lorsque c’est bondé. La preuve en est, nous n’étions pas les seules blogueuses à venir shooter ce jour là.

C’était une belle journée. Je me sentais belle, confiante et forte, habillée exactement comme j’en avais envie.

What else ?

90s_8

90s_7

90s_6

 

90s_4

90s_3

90s_2

90s

Robe: GAP – Robe noire: Peperuna – Cuissardes: André

90s_9

Crédits photos : Randomly Kay

Suivre:

2 Commentaires

  1. Michael Frimpong
    / 8 h 11 min

    true blogger as far as fashion is concern.nice articles and inspirational@MULTICOLORE

    • moodygirlscloset
      / 18 h 06 min

      Thanks Michael 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *