Betty ou la raison pour laquelle j’ai commencé à bloguer.

betty_autier

Betty a écrit un livre. Ma Betty, notre Betty.

Parce que tout a commencé avec elle. Il faut que je vous la raconte cette histoire. La raison pour laquelle je me suis lancée dans le blogging il y a 5 ans maintenant.

Betty, je l’ai rencontré pour la première fois dans un Cosmo que j’ai trouvé par hasard dans un bus. Cosmo est un magazine auquel j’ai souvent préféré GLAMOUR . Et pourtant ce jour-là, je l’ai parcouru et je suis tombée sur un article qui intéressait la fashion wanabee que j’étais, avec peu de sous en poche et toujours avide de nouvelles astuces pour me sentir à l’aise dans mes pompes.

L’article en question, était centrée sur Betty et son acolyte Tokyobanbaho nous faisant découvrir des astuces pour s’habiller pour trois fois rien via les friperies parisiennes. J’étais conquise et très très excitée après avoir lu cet article. Je me suis empressée une fois rentrée chez moi d’aller sur mon ordinateur et d’aller la googler de fond en comble. Et là, j’étais méga conquise. Je ne vous raconte pas, que le weekend qui a suivi j’étais en train de camper dans le Freep’star de rue de la verrerie rires.

Son blog était assez récent. Il avait moins d’un an. J’étais fan de ces looks ultra personnel. Elle était cool, casual mais la style était là.. Elle était tout ce que j’avais envie de représenter. Funky, différente, unique en somme. Je l’ai suivie religieusement pendant un an et demi sans suivre personne d’autres.  Son blog était ma bulle quotidienne.  Puis j’ai découvert d’autres blogueuses et continuer de la suivre pendant 5 ans.

Puis je me suis lancée. Et Betty fut ma plus grande inspiration pendant chaque étape de l’expérience. Donc ce livre, c’est un cadeau en plus. Que j’ai dévoré. Elle parle de pas mal de choses : son parcours, les coulisses de la création de son blog, de son entourage, de sa relation avec maintenant son ancien compagnon Mathieu Lebreton. Elle se livre pas mal. On y comprend son état d’esprit.

Même si elle ne m »inspire plus autant parce que j’ai changé, évolué, son parcours est inspirant de part la liberté avec laquelle elle fait son chemin. De simple blogueuse elle a réussi de faire de sa passion, un style de vie. Elle a réussi à faire entendre sa voix et à  en inspirer plus d’une.

Chapeau- bas Betty, chapeau-bas.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *