Bukoswski, Soho, London

Bukoswski, Soho, London

Je ne peux pas être la seule, à déjà avoir vu des potes, via instagram ou facebook, étant à Londres ou NYC, en train de s’enfiler, des œufs, du bacon, avec des tartines avec un jus frais (entre autres), dans le cadre d’un somptueux brunch du samedi ou dimanche matin (midi voir après-midi en fait).

Donc une fois à Londres, quand nous décidons d’aller bruncher avec ma copine, je me mets à chercher sur Google, les spots qui pourrait faire l’affaire. Sur plusieurs blogs ( mes références, toujours), j’aperçois à plusieurs reprises le Breakfast Club. Ca avait à l’air au top !
Le plus près par rapport à notre localisation, c’était celui de Soho. Donc nous nous y rendons, la faim dévorant le peu de patience qui nous reste, pour découvrir une queue digne d’un vendredi soir au Camion qui fume, le foodtruck qui fait face au MK2 Bibliothèque.

Le spot semblant riquiqui, nous n’étions pas prêtes de manger, ça c’était une garantie.
Donc nous nous sommes remis en recherche d’un lieu. Ma copine a voulu que nous rabattions sur un café pseudo gourmet, dans lesquels ils proposent des préparations plus que douteuses qui prennent l’air tellement personne ne les achète. J’ai catégoriquement émis une négation. Après tout, je pouvais très bien faire cela à Paris.
Je voulais mon brunch, mon vrai.

Bukowski_8

Bukowski_1Une fois dans la rue d’en face, nous tombons sur ce steak house du nom de « Bukowski ».
En général, j’aurais dit : « J’ai vu de la lumière et je suis entrée », mais pour le coup c’était tellement sombre que la seule chose qui m’a entraîné dedans c’est le fait que je mourrais de faim, au même titre que ma copine et que je trouvais les typologies de l’enseigne et de la carte en général plutôt soignées (super l’indicateur…). Nous sommes donc entrées nous attabler.

Bukowski_6
C’était vide. Nous étions les seules clientes. Mais c’était le genre de lieux qui je pense pourrais être facilement rempli le soir.

Bukowski_2
La déco était vraiment sympa, moderne et terriblement Soho Londonienne. C’est l’élément de ce lieu, qui pour moi, a fait mouche. Comme vous pouvez le voir, la déco est plutôt dans un style industriel et ça reste très spartiate.

Bukowski_3

Bukowski_4
On nous a apporté la carte. Je trouvais cela cher, mais rien d’exorbitant, nous étions à Londres après tout.

Bukowski_7

Nous avons commandé une gaufre avec du beurre et du sirop d’érable, additionné d’un œuf et de bacon. Bon, pour un peu plus de 9 livres, ce qu’on nous a servi, c’était un peu léger. Donc j’ai commandé des frites en plus. Elle n’étaient pas transcendantes, mais ça faisait largement l’affaire.

Bukowski_9
Ce qu’il y a retenir de Bukowski, c’est définitivement la déco et un big up à l’enseigne halogène rose, qui a un charme fou.

Bukowski
Et je pense, qu’au dîner, il y a de grandes chances que ça plaise, car ça reste un steak house/ grill.
Et oui, le vide du lieu s’explique, puisque Bukowski, c’est le petit nouveau du quartier. L’ouverture datait d’un peu moins d’un mois.
A essayer donc si par chance, vous passer dans le quartier. ( et je veux bien vos retours aussi).

Bukowski Grill – 10 D’Arblay St, London W1F 8DS (Soho) , Royaume-Uni

B O N N E   J O U R N E E

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.