En mer vers les Iles du Morbihan

Je vais vous dire, en grandissant, mon plus grand regret ( j’ai déjà des regrets à 27 ans lol) c’est d’avoir l’impression de ne pas avoir vécu les étapes de ma courte vie, à son maximum. L’enfance surtout. A tort, peut-être.

Pourquoi, je vous dis ça ? Quand j’étais une enfant, j’étais fille unique vivant alors avec ma mère. Ma vie se résumait à manger,manger et regarder la télévision. Je n’avais pas d’activité autre. Et ça m’allait très bien. Je vivais une vie d’adulte par procuration. Et je passais aussi énormément de temps avec ma famille. Une famille de femmes africaines. Toutes plus fortes les unes que les autres.  J’étais une enfant dans un monde de femmes adultes avec la maturité qui allait avec. Mais même si je le vis bien, j’avais l’impression pendant un long moment, d’avoir raté quelque chose de l’expérience d’être une enfant, période de la vie, qui selon moi, détermine en partie, l’adulte que l’on devient.

Les enfants, je les vois comme ces petits êtres qui disent tout haut ce que pensent les adultes tout bas et font ce que les adultes ne s’accordent plus le droit de faire : vivre à 100%, sans jamais réellement mesurer les conséquences de leurs actions. Ils se jettent à l’eau avec beaucoup moins de difficulté qu’à l’âge adulte. Les enfants qui n’ont pas froids aux yeux, deviennent des adultes qui embrassent et savourent la vie avec appétit.

La résultante de mon enfance et de ma nature, ont contribué à faire de moi une personne qui a eu du mal à sortir de sa zone de confort et à apprécier d’autres formes d’amusement et d’expériences. Pour savourer ce qu la vie à offrir, comme une simple ballade en bateau par exemple. Courir dans les arbres, les ballades en vélo ou à cheval et toutes ses activités physiques, très peu pour moi. Et ça ça m’énerve au plus haut point. Parce que j’en suis physiquement capable, mais psycologiquement, je me suis toujours  limité, juste par peur de sortir de mon champs.

Le cycle a commencé à se casser quand j’ai commencé à chercher un début d’autonomie.  Et je le dois beaucoup à mon entourage, celui que j’ai choisi et qui est quasiment le même depuis 5 à 10 ans. Mes amies et amis ont contribué à faire ressortir mon entrain pour des expériences nouvelles. J’ai partagé avec eux tellement d’expériences sur les 10 dernières années, que je n’en reviens pas. Celle que j’ai réussi à capturer (avec de l’aide) à travers ces quelques clichés, en est une de plus.

Cette journée était parfaite. C’était le début de l’été, nous étions en Bretagne avec une de mes deux meilleures amies voguant vers une des îles du Morbihan, l’île d’Houat, comme j’en avais rêvé une année plus tôt via un post Instagram. La mer était d’un bleu et le soleil était au rendez-vous. Ce jour là, je me sentais chanceuse et je voulais absolument l’immortaliser. Et j’ai Marion à remercier pour ces belles photos. Et que même à la fin, j’ai pu tenir la barre (bon ça a duré 3 secondes, mais quand même, c’est inédit).

Je dédie ce post à vous mes ami(e)s. Merci de m’aider à devenir la meilleure version de moi-même et de me permettre de découvrir, que comme tout le monde, un jour, je serais capable de faire du vélo dans Paris sans avoir peur de me faire écraser , faire une randonnée pour voir de mes propres yeux le Machu Pichu et que peu importe les expériences que je tenterai, tout se passera bien. Ce cadeau est inestimable et j’espère que vous savez que je suis infiniment reconnaissante de me le voir offrir, encore et encore, chaque jour, depuis tant d’années.

Voici donc en photo, une expérience de plus, empreinte de style, parce que sinon, je ne m’appellerais pas Laura. Simple et efficace.

Une belle journée à vous mes beautés.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tenue
Polo : Ralph Lauren | Short : Levi’s | Foulard : Freep’star
Lunettes de soleil : Wayfarer by Ray Ban

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *