A GLIMPSE AT BUENOS AIRES W/ ARGENTINA EXCEPCION

A GLIMPSE AT BUENOS AIRES W/ ARGENTINA EXCEPCION

Coucou mes beautés ! Comment allez-vous ?

 Le gris qui règne à Paris commence à me donner de sérieuses envies d’ailleurs.

  Je m’étais promis en début d’année que je ferai tout pour voyager plus que ces dernières années. Je rêvais de Marrakech,  Los AngelesBerlin ou encore à Buenos Aires.

  Buenos Aires est une ville que je rêve de visiter. Je ne suis pas une grande touriste. J’adore l’idée de voyager mais souvent le seul endroit où je voyage c’est ma tête, en grande rêveuse. Sachant que je suis toujours collée à ma chaise et que j’ai pas l’ombre d’un billet de réservé, j’ai décidé de m’évader et de vous permettre de vous évader avec moi.

 Je laisse aujourd’hui Angie du site Argentina Excepcion, nous en dire plus sur la capitale argentine, histoire de nous donner un peu de courage pour tenir jusqu’aux prochaines vacances.  En espérant que ça vous plaise. 🙂

La capitale argentine aux airs européens rend très vite accro ! Le dynamisme de cette ville immense tient en grande partie à une vie culturelle riche entre théâtres, musées et galeries. Toujours animée, Buenos Aires regorge de bonnes adresses  où partager un verre entre amis puis festoyer jusqu’à l’aube. S’étant construite à travers ses quartiers emblématiques, Buenos Aires porte une histoire forte qu’elle aime partager à travers ses bâtiments chargés de mémoire…

Les quartiers à ne pas manquer

tourisme_puerto_madero1

Puerto Madero

Dernier né de la capitale, on aime citer Puerto Madero comme le quartier chic de Buenos Aires avec ses tours aux baies vitrées donnant sur le port rénové il y a une dizaine d’années.  A l’est de la ville, sur les quais au style de docks tout droits sortis de Manchester, une myriade de restaurants et bars ont pris place pour le bonheur des promeneurs. En son centre, le Pont de la Femme, représentant un couple dansant le tango, sublime le site avec son blanc immaculé. Un petit conseil, attendez le coucher du soleil pour apprécier le reflet des lumières des édifices alentours sur l’eau…

Réserve écologique

A deux pas de Puerto Madero, se trouve le Central Park de Buenos Aires, un poumon vert de 350 hectares gagnés sur le fleuve, idéal pour une balade à pied ou à vélo, loin du tumulte de la ville !

visite_boca_buenos_aires

Caminito de La Boca et fils

Sous l’influence de l’artiste peintre Benito Quinquela Martin, le charmant Caminito rayonne avec ses couleurs chatoyantes. Etendu sur quelques blocks, ses maisons aux façades multicolores représentent un passage obligé ! Les plus curieuses pourront marcher sur les pas de Diego Maradona, le footballeur international qui a foulé la pelouse du mythique stade des Boca Juniors, la Bombonera.

Tango à San Telmo

San Telmo

Berceau de Buenos Aires et du tango, ce quartier est composé des bâtisses les plus anciennes de la capitale. Si les pavés donnent un caractère authentique et chaleureux à San Telmo, ce sont les façades des édifices de la rue Defensa et la Place Dorrego qui détiennent l’âme du quartier. Le dimanche, la rue s’anime au rythme d’un marché d’antiquités et d’artisans, étendu sur une dizaine de blocks ; de quoi faire le plein de souvenirs et d’accessoires originales faits main tels un sac réalisé à l’aide de vinyles !! Le charme de la feria tient également au nombreux groupes de musiques qui divertissent les passants, du tango au jazz, en passant par des sonorités afro-uruguayennes, ambiance !

Casa Rosada

Centre-ville

Le centre historique de la capitale se dessine sous les traits des édifices de la Belle Epoque. On y trouve la majeure partie des bureaux et des centres administratifs de Buenos Aires mais aussi quelques édifices phares comme le Teatro Colón, considéré comme l’une des meilleures salles au monde. Inspiré de l’architecture néoclassique et néobaroque, cet imposant édifice est à visiter juste pour le plaisir des yeux !

Autre monument emblématique du Microcentro, nous citerons la Casa Rosada. La demeure de la présidence argentine trône à l’extrémité de la Plaza Mayo, connue pour accueillir tous les mardis, l’association des Grands-mères de la place de Mai dont les enfants ont disparu pendant la dictature militaire (1976-1983). A l’opposé de la Casa Rosada, le palais du Congrès et sa grande coupole de quatre-vingt mètres de haut. Erigé à la fin du XIXe siècle, il accueille le pouvoir législatif et les touristes d’un jour !

Pour l’anecdote, c’est dans le Microcentro que se trouve l’avenida 9 de julio, soit l’avenue la plus large au monde avec ses quatorze voies en double sens !

Cimetière_Recoleta_6

La Recoleta

Cette zone confortable est l’un des principaux berceaux culturels de la ville, notamment avec le MALBA, le musée d’art contemporain de Buenos Aires. A quelques mètres de là, le Centre culturel de Recoleta, construit dans un ancien couvent, accueille une grande variété d’expositions gratuites !

A sa gauche, il est fort conseillé de visiter l’une des principales curiosités de Buenos Aires, le cimetière de La Recoleta. Eva Perón alias Evita y est enterrée, le caveau familial est même devenu un pèlerinage pour tous les fervents amateurs de l’œuvre de l’ancienne première dame. Il étonne avec ses caveaux des plus simples aux plus élaborés. Levez les yeux, vous serez surpris !

Au large du cimetière, vous reconnectez avec votre très chère patrie sur la Plaza Francia ! Un espace vert qui accueille des artistes d’un jour pour le bonheur d’un public toujours au rendez-vous.

Sur Santa Fé, l’avenue commerçante, on trouve un lieu insolite, El Ateneo Gran splendid. Cette librairie a pris ses quartiers dans un ancien théâtre à l’architecture splendide (c’est le cas de le dire !) construit à la fin du XIXe siècle. En lieu et place des balcons où les spectateurs avaient l’habitude de profiter d’un spectacle, sont installés des rayons entiers de livres. Toutefois, le bâtiment conserve son authenticité et se laisse admirer depuis l‘ancienne scène, transformée en salon de thé.

Palermo

Palermo

Envie de verdure, de nature ?… Palermo est fait pour vous ! A partir de la Plaza Italia, vous accédez au Jardin Botanique et ses plus de cinq mille espèces végétales plantées dans un décor apaisant en plein cœur de la ville.

Dans la même zone, le parc zoologique de Buenos Aires vous présente ses espèces animales dont les majestueux flamands roses, parfois visibles de l’extérieur.

L’onde verte continue avec  le Bois de Palermo, qui compte plusieurs chemins où se promener, s’exercer ou se poser entre amis. Un sympathique lac ravira les aficionados de pédalo !

Palermo, c’est aussi une concentration unique de bars, de restaurants et de clubs en tout genres ! A l’heure du dîner, vous partez de la Plaza Serrano et passez en revue les multiples possibilités, du restaurant péruvien à l’indémodable italien en passant par le pancho, hot dog local ! L’Argentine étant l’un des meilleurs producteurs de vin au monde, vous aurez tout le loisir de déguster un cépage des plus savoureux !

politique-street-art1-750x525

Le street art prend vie au détour des rues portègnes. Les expressions d’art de rue parent la capitale d’une forte présence artistique. Dans cette ville où la créativité peut s’exprimer librement, il est fort possible que vous rencontriez des fresques murales durant vos promenades !

street-art-palermo1-750x525

MarianaDappiano-BafWeek-primaveraverano2011-12-8

Buenos Aires et la Mode

Question mode, Buenos Aires organise tous les ans ses semaines de défilés. La 42e édition de la Argentina Fashion Week a eu lieu du 8 au 18 mars dernier. Les grands noms de la haute couture argentine y ont présentés leurs nouveautés. Parmi les noms à retenir, nous citerons Pablo RamirezFaenz AlaniaFabian ZittaBenitez Emilse, Mariana Dappiano ou encore Coragroppo, une créatrice indépendante depuis les années 2000, reconnue à l’étranger.

La mode argentine ne s’arrête pas là et touche un public plus large dans ces quartiers phares. Ceci-dit, sachez que Buenos Aires n’est pas la destination idéale pour les petits budgets. En effet, les prix ne sont pas si différents qu’en France, même en pesos !

Les créatrices en devenir trouveront leur bonheur dans les boutiques de tissus du quartier populaire de Balvanera et les aficionados de cuir iront faire un tour à Villa Crespo, principalement sur les rue Aguirre et la rue Murillo, connue pour ses outlets.

Pour la découverte de jeunes créateurs argentins et de magasins vintages, dirigez-vous vers San Telmo, Palermo et la Recoleta.Quelques adresses où shopper :

Le quartier chic et branché de Palermo.

– Ay pas mort, Gurruchaga 1637

– Soyez Black Mamba, Soler 4502

– Concept store Kabinett, Gurruchaga 1744

– DAM, le Honduras 4775

– Distrito Arcos (dans la lignée de La Vallée Village, à Marne-la-Vallée), Paraguay 4979

– Foire d’artisans, Place Serrano

– Fumée, Costa Rica 5758

– Pêches, l’Arménie 1493

Le quartier cosy de La Recoleta

– Vintage Bimba, Liberté 956

– Juan Pérez millésime, Marcelo T. de Alvear 1441

– Para Elisa, Florida 939 3K

– Cinquième Avenue Gallery , Santa Fe Avenue 1270

– La conception Buenos Aires, Avenida Pueyrredón 2501

Le quartier bohème et arty de San Telmo

– Bon, la défense 840

– Retro vintage, Marché de San Telmo (Local 37-48) Bolivar 970

Le Galeria Pacifico, l’Abasto, le Patio Bullrich ou encore Alto Palermo font partie des galeries marchandes traditionnelles de Buenos Aires. Si leurs boutiques ne sont pas si différentes que celles que vous pouvez fréquenter en France, leur majestueuse architecture vaut le détour !

Mesdames, à vos valises !

Plus de bonnes adresses à Buenos Aires sur le site de l’agence de voyages franco-argentine Argentina Excepción.

Merci à Angie et à Argentina Excepcion de nous avoir fait découvrir Buenos Aires en quelques mots.

Pour en savoir plus je vous invite à consulter leur site web ici

Bonne journée et je vous dis à demain pour un look, parfait en de début de printemps.

x

Share:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.