J’AI 30 ANS !

J’AI 30 ANS !

Après avoir psycoté durant au moins 6 mois, le moment que je redoutais tant est arrivé. J’ai eu 30 ans. Et en fait c’était une chouette célébration que je n’oublierai pas de sitôt. Je vous en dis un peu plus.

Pourquoi est-ce que je redoutais tant mes 30 ans ?

Plus jeune, je m’imaginais toujours qu’à 30 ans, je serai une working-girl stylée, battant le pavé New-Yorkais, avec le super job, le super boyfriend et la super bande de copines.

multicolore-paris-blog-j-ai-30- ans- satc- carrie-bradshaw

Sex & the City rien qu’une illusion ?

Je me suis bercée bien trop longtemps des illusions de Sex & the City & consorts ( à part pour la bande de potes qui est chouette). Pas que ce ne soit pas atteignable. Je crois fermement que tout ce que l’on souhaite est à notre portée si l’on s’en donne les moyens. Mais plutôt que ce rêve ne cadre pas ni avec qui j’étais à ce moment-là, ni avec qui je suis ( rires).

Apprendre à vivre la vie que l’on s’est choisie

Ce qui me foutait réellement le moral dans les chaussettes pendant tout ce temps , c’est le décalage entre cette vie rêvée et ma vie réelle : célibataire, battant le pavé parisien plus que douteux parfois ( je suis un chouya dramatique) , sans le perfect boyfriend (rires). Et en faite c’est cool. Ca à le mérite d’être la vie que je me suis crée et choisie. Je réalise que je fais comme je peux avec ce que je suis. Et je m’en sors plus que bien.

Chaque chose en son temps

Non ma vie sera pas éternellement telle qu’elle l’est aujourd’hui, mais chaque chose en son temps. Et puis on ne nous raconte jamais l’envers du décor de ces comédies romantiques feel-good à deux balles ( que j’adore regarder tout de même ahahaha). En vraie Carrie Bradshaw au début elle était à découvert H24 pour porter des Manolo. Heureusement que Big était là hein LOL !

Qu’est ce que j’ai fais pour marque ma nouvelle trentaine ?

multicolore-paris-blog-portrait-laura-karine-j-ai-30-ans
Robes à pois ZARA

D’abord il y a eu le nuage Pinterest

J’ai mis du temps à me décider des festivités à lancer pour ce passage à la trentaine. Au début, j’avais pensé à un dîner dans le jardin de mes parents avec amis et famille avec une grande tablée à l’italienne. Ca c’était il y a 6 mois. Il m’a fallu un peu de temps pour redescendre de mon nuage  » Pinterest ».

Puis, je me suis éparpillée

Ensuite, plus raisonnable, je suis partie sur une fête dans ce même jardin chez mes parents, ainsi qu’une grosse soirée « bar » avec potes et entourage au sens large tous confondus, précédé d’un dîner avec mes potes proches et enfin un week-end avec ma bande de copine. Mais après j’ai tout simplement eu la flemme d’en faire trop.

Et, au final…

En réalité, ça s’est fini plutôt comme ça : une fête avec la famille proche (nous étions tout de même une quarantaine), suivi quelques jours plus tard par un dîner avec ma bande de potes proches ( avec seulement la moitié des effectifs dû à des annulations de dernières minutes). Enfin, le week-end avec ma bande de copines, se termine avec une amie à Prague ( départ après demain ) . Parce que c’est ça la vraie vie, ou en tout cas ma vraie vie. Ca ne se passe jamais comme prévu. Je crois que je me suis habituée depuis le temps ( rires). J’irais même jusqu’à dire que j’y ai pris goût.

Des beaux moments et une journée surprenante pour mes 30 ans

multicolore-paris-blog-j-ai-30-ans-polaroid-invité

Cet anniversaire a commencé par une grosse surprise : la venue de mon père et sa compagne qui vivent au Ghana. Ma mère et mon beau-père l’on organisé. Et j’ai encore eu la preuve à quel point j’ai des parents formidables. Et une famille recomposée qui marche plutôt bien.

J’étais aussi super heureuse d’avoir grand-mère avec moi, que je ne vois pas très souvent, puisqu’elle aussi vit au Ghana.

multicolore-paris-blog-j-ai-30-ans-bougies-gâteau
En dessous du coeur, il y a la tête de mon oncle qui a une aversion pour les réseaux sociaux lol

Sinon mes parents et surtout ma mère avait tout organisé pour que me faire honneur : formuler un menu que j’aime bien, répondre à toutes mes demandes et m’a supporté moi et mes lubies ( exemple : coller avec un vieux scotch, une guirlande de 20 ballons qui ne veut juste pas rester en place, rires).

multicolore-paris-blog-j-ai-30-ans-dîner-restaurant-bambou-paris-2
Le cocktail au Prosecco au Bambou Paris est de haute voltige

Le lendemain, j’ai dîné avec 4 de mes amis, dans un restaurant rue des Jeûneurs, le Bambou* , un resto thaï fusion. Le cadre était super, leur cocktail au Prosecco très très bon. C’était un lieu au superbe cadre avec une carte sympa. J’ai même eu le droit de souffler une seconde fois. Et cerise sur le gâteau, j’ai eu de très beaux cadeaux.

Ca change quoi d’avoir 30 ans ?

En vérité, pas grand chose. Disons que ce nouveau 3 devant mon âge, il va me falloir un peu de temps pour m’y habituer. Je le vois comme un booster. 30 ans c’est la fleur de l’âge. Quand je regarderai en arrière, ça sera sûrement l’un des moments les plus actifs de mon existence. Ma grand-mère m’a confié ques la période la plus prolifique et créative se situe en moyenne ( je ne veux froisser personne) entre 27 et 50 ans.

Donc, j’ai décidé que je réfléchirai un peu moins et j’agirai un peu plus. Parce que si ce n’est pas maintenant, ça ne sera jamais. Donc je continuerai à me projeter encore plus qu’auparavant, en accélérant sur la dimension « réalisation » de ces projets que j’ai en tête. Soyez prêtes à vous en prendre plein les yeux les meufs !

multicolore-paris-blog-j-ai-30-ans-ca-change-quoi
Photo : Jeffry Junes ( voir le post entier ici)

Prendre de l’âge, si peu soit-il, a changé ma perspective sur cette aventure qu’est de vivre ma vie. Désormais, j’ai envie de m’y sentir à l’aise, un peu comme je l’explique dans certains de mes posts passés ici. De faire des choses qui me passionnent, qui m’animent. Et surtout je recherche de manière encore plus marquée, du sens. Et ce, dans tout ce que j’entreprendrai à partir de maintenant. Du moins, je vais essayer.

Je crois bien que c’est tout. N’hésitez pas à me faire part de vos expériences par rapport à ce passage que nombre d’entre vous ont sûrement dû déjà vivre aussi. Ca peut être vos appréhensions, ce que ça a changé dans votre vie ou votre façon de voir les choses. Bref ce que je voulez.

Demain, vous aurez droit au second post de la semaine, alors ne vous en allez pas trop longtemps 😀

* BAMBOU – 23 rue des Jeûneurs 75002 Paris

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.