La robe romantique

Alors que ma recherche stylistique est continuelle, j’ai le sentiment que le vêtement devrait être une pièce avec laquelle on connecte. Après tout, c’est ce que l’on montre de nous au monde en premier. Chaque guerrier choisi son armure soigneusement et avec attention. Je ne pense pas que nous devrions être l’exception. L style personnel, je le vois comme une armure. Cela signifiant que vous décidé de ce que vous souhaitez montrer ou au contraire dissimuler. Et on la choisie selon l’occasion et ce que notre âme traverse à un moment T. Vous avez le contrôle. C’est d’ailleurs pour cela que la mode à révolutionner la condition de la femme par exemple et est un formidable marqueur de temps. Il est fort injuste de le réduire à un tas de chiffons ou au contraire de lui donner trop d’importance.

Pendant très longtemps, mes choix vestimentaires ont été guidé par l’envie dans ce fameux moule créer de toutes pièces par la société. Puis j’ai compris que je n’avais nullement l’envie de me conformer à ce que la société définie comme « cool » et « bien ». Etant une adepte du développement personnel au même titre que le style personnel, il y a cette idée qui revient comme un boomerang et dont je n’arrive plus à me défaire : chacun d’entre nous avons le pouvoir d’avoir un impact de par nos actions. Croire le contraire est faux. Nous avons tous le pouvoir d’impacter la vie d’une personne ou d’un groupe de personnes dans une certaine direction . Grâce au pouvoir des mots, de l’image ou encore en partageant  notre vision du monde.  Nous avons tous voit au chapitre. Inspirer les autres, les amener à être la version d’eux-même qu’ils veulent être, c’est aussi ça faire une différence.  Et je choisis de faire une différence via une de mes passions qu’est la mode et mon envie de raconter des histoires profondes et inspirantes. C’est posé. Vous connaissez mes intentions. Maintenant parlons de style mes beautés.

Dans cet ensemble de photos, tout est parti de la robe. Je l’ai acheté à Zara. Je l’ai repéré ce jour où je sillonais un Zara avec un collègue.  Je ne l’ai pas acheté tout de suite comme à mon habitude. Je l’ai vue plusieurs fois avant d’enfin me décider. Vous voyez, j’ai le sentiment que quand on acquiert un vêtement, ça doit cliquer.Tellement cliquer qu’on serait prêt à lui accorder une place de son dressing.

Ce que j’ai aimé ce sont principalement les manches. Ça relève du romantisme sous forme de vêtement. La coupe trapèze, la longueur et la couleur sont aussi très appréciable. Le seul bémol pour moi c’était le col haut qui convient moyennement à ma morphologie, mais bon il y avait plus de pour que je contre et puis j’aimais cette robe, donc la question ne se posait pas finalement.  Tendance ou non, cette robe je l’aime.  Elle dégage à la fois de la simplicité et juste ce qu’il faut de détail et de structure et son âme est clairement romantique. Tout ce que j’aime.

A travers cette série de photos, j’ai cherché à traduire ma vision de la féminité. Apprêtée mais pas à l’excès.
Pour contrebalancer la simplicité de la robe, j’ai ajouté les lunettes pop et pour équilibrer j’ai rajouté ce sac artisanal que j’aime vraiment beaucoup.

 Mais, je ne peux vous montrer cette série de photos sans évoquer le lieu où  la série a été prise. Je le considère comme mon havre de paix. Ma  maison loin de la maison. On se croirait dans une propriété espagnole, oasis de bonheur. Ce que m’inspire cette robe à détails. TAKE ME BACK!

Morale de l’histoire : portez ce que vous aimez avant tout. Après assurez-vous que ce que vous aimez mets votre belle âme en valeur. Et la magie opérera.

Restez connectés mes beautés.

Robe : Zara| Sac: Acheté à L’African Center d’Accra ( fait main) | Sandales : KIMONI | Lunettes :Isaac Mizrahi

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *