L’ART DES TRESSES

L’ART DES TRESSES

Hello mes poupées !

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais j’ai encore changé de tête. Sur un coup de tête ( quoi que réfléchi), j’ai décidé de me refaire des tresses que j’ai fait il y a plusieurs mois et que j’ai pu shooter ici, ici ou encore ici. J’avais bien aimé l’expérience du blond, donc je voulais partir que quelque chose de plus roux.

Les réactions de mon blond de la dernière fois étaient vraiment drôles et tranchées. Il y avait ceux qui adoraient et d’autres qui ont clairement marqué leur désapprobation la plus totale. J’aime créer la polémique ahahahaha!!

Cette fois-ci j’ai opté pour une couleur 30 qui correspond à une couleur auburn claire . Et je ne suis pas déçue. Quelle joie de pouvoir passer une partie de mon printemps avec cette coupe.

Je me suis dis que je pourrais vous montrer le processus de ce changement capillaire qui est bien pratique pour les femmes aux cheveux afro et nous permet de changer de tête à volonté. Pour celles qui ne connaissent pas, découvrez comme votre copine, voisine ou  la passante dans la rue obtient cette coupe que vous avez dû voir au moins une fois dans votre vie.

Le néccessaire pour de jolies tresses

Pour faire des tresses, voici les quelques indispensables :

– des mèches ( comme des extensions de cheveux)
– un peigne à queue
-de la brillante
-de l’eau chaude et des serviettes
-un sèche cheveu

Dans un premier temps, il faut « tirer » les mèches. Ma coiffeuse, les tire par les extrémités et ensuite les brosses pour les rendre soyeuses. Puis elle les noue pour pas que la portion de mèches ne s’emmêle.

art des tresses 3

art des tresses 4

art des tresses 5

art des tresses 6

Sur cheveux parfaitement démêlés, on prend une portion calibrée selon la taille de votre tête et la taille des tresses que vous souhaitez.

art des tresses 7

On détache une portion de mèche d’un calibre adapté  selon la portion de cheveux prise.

art des tresses 8

art des tresses 2

Ensuite on enroule la mèche à la portion de cheveux  et on commence à tresser les deux ensembles pour un rendu harmonieux.

art des tresses 1

… jusqu’à la longueur souhaitée.

art des tresses

Pour faire toute la tête compter entre 3h et 5h selon la taille de celle-ci.  J’ai une tête assez conséquente donc en général pour moi, avec des tresses de tailles moyennes, il faut compter 5h à 6h. Il faut donc une bonne dose de patiente.

J’admets que c’est parce que ma coiffeuse, Tata B., m’apprécie qu’elle accepte de me coiffer et je l’en remercie. Je vous la conseille vivement c’est une des rares coiffeuses qui coiffe avec réflexion.  Elle sait où elle va et vous avez la  garantie à 90%  d’avoir ce que vous voulez. Dans les 10% restant vous aurez au moins une coiffure qui vous flatera .  Elle est de plus toujours prête à essayer des idées nouvelles et j’aime l’idée que ce soit un travail d’équipe pour arriver au résultat final.

En général , ça part toujours d’une coupe que j’aurais vu sur instagram, pinterest un blog. Je lui envoie une photo et on voit comment on peut procéder. Je suis souvent dans l’idée d’essayer des couleurs différentes ( au grand désarroi de ma mère, qui a qualifié la dernière couleur que j’avais faite de « jaune pipi »).

Et surtout, en faisant appel à elle, vous n’obtiendrez jamais l‘effet « casque » que j’ai en horreur. C’est d’ailleurs celui-ci qui m’a fait renoncer aux tresses durant mon adolescence. Les coiffeuses auxquelles je faisais appel, ne savais pas tresser ma grosse tête ( comme ça c’est dit) .

Si vous êtes intéressées par ses services n’hésitez pas à laisser un commentaire à la fin de l’article ou à m’envoyer un mail. Je serais ravie de vous mettre en relation.

Le résultat de cette coupe  est à voir dans mes prochains billets et via les réseaux sociaux.

Bon week-end, qui j’espère sera ensoleillé de votre côté.

Love & Be Positive

#AMGC

Multicolore Paris

Laura, Cosmopolitan, Parisian, Fashion & Lifestyle Blogger

Find me on: Web | Twitter | Instagram | Facebook

Partager:

4 Commentaires

  1. 2 juin 2015 /

    Le résultat final est magnifique ! J’ai tressé mes cheveux pendant 1 an car j’étais en transition capillaire, mes cheveux ont énormément poussé ! Mais…je tiens à mes tempes ! l. Pour faire celle qui raconte un peu sa vie (lol), je me suis enfin décidée à couper la partie défrisée pour ne laisser que la partie naturelle & je fais des crochets braids. Je trouve ça bien comme coiffure car les cheveux ne subissent pas cette traction constante que l’on peut avoir avec des rastas.
    http://WWW.HEKYMA.COM

    • moodygirlscloset
      3 juin 2015 /

      Merci pour ton message! J’adore que tu racontes ta vie! :-). Jusqu’à aujourd’hui on a beau m’expliquer j’ai encore du mal à comprendre le système des crochets braids. Faudrait que j’essaie car c’est vrai que les tempes souffrent avec les rastas. Je suis heureuse que tu aies tenté l’aventure. Je suis un peu dans ton cas. Je t’invite à lire l’article dans lequel j’évoque ma transition. Je te laisse le lien : http://www.amoodygirlscloset.com/ma-transition-capillaire/. Au plaisir de te reparler. Bonne journée et surtout merci pour ta visite :-). Bises.

  2. maelitchi
    31 mai 2015 /

    Bon article 🙂 Je pense que tu as éclairé beaucoup de personnes!

    • moodygirlscloset
      31 mai 2015 /

      Je te remercie ma belle. Je l’espère. :-).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.