MANGER @OBER MAMMA

MANGER @OBER MAMMA

Crédit photos: www.distilleurs.fr

Je me suis mis dans l’idée d’écrire un article court et concis billet sur ce restaurant où je me suis délectée voilà une semaine . En fait, il ne sera pas si court que ça… Parce que quand j’aime, je fais preuve d’une générosité exacerbée et je m’étends en longueur. (rires)

Bon, je vous raconte l’histoire depuis le début.

Je découvre ce spot sympa via l’instagram de Margot, la bloggeuse derrière You Make Fashion. Les mots clés qui attise ma curiosité : food, branché, produits frais italiens. C’est donc depuis ce printemps que l’idée de tester cette nouvelle adresse me botte.

Puis le temps est passé…

Il y a quelques semaines, avec mes copains de fac, j’ai proposé cette adresse. Nous étions tous d’accord. Sauf qu’on n’était pas prêt. Arrivée sur place (en retard comme dab pour moi), la liste de réservation était déjà longue comme le bras. On s’est replié sur une adresse qui était au top et qui fera aussi l’objet d’un article.

Puis, la semaine dernière my lovely Chloe, m’annonce qu’elle est de passage à Paris et propose qu’on se voit. Et ça fait tilt. J’y vois l’occasion de me rendre justice et d’en faire profiter l’une des nanas les plus cool que je connaisse.

Et bingo, le mardi 3 novembre, j’ai enfin pu me restaurer chez Ober Mamma et très bien accompagnée en plus. Chez Ober Mamma on ne peut pas réserver en avance. On réserve une fois arrivé à la porte et au complet. Oh la chance on arrive et il y a de place pour 6 pour tout de suite ! Je suis aux anges. Bon ce n’est pas de la chance. Nous sommes arrivés à 19h pétante devant la porte. Et pourtant le coin apéro était déjà blin-dé. Alors, si vous voulez y aller vous arrivez sur place pour 18h45 pour profiter du 1er service ou vous venez un peu plus tard et vous réservez pour le second service et en attendant c’est apéro. Le jeudi est un jour à risque. Du lundi au mercredi vous aurez plus de chance. Sachant que jeudi c’est afterwork et ensuite c’est le week-end et là ça devient ingérable.

Je plante le décor. Dès l’entrée, on entend déjà l’Italie qui résonne à nos oreilles avec l’accent de la personne qui prend les résa à l’entrée. Puis l’Italie, elle prend toute la place quand on voit devant nous un énorme parmesan, plus d’une dizaine de jambons italiens entiers pendant du plafond et les serveurs qui nous accueillent dans un cri de joie tonitruant et tout ça en italien. A la cool, à l’italienne. C’est bien une trattoria à l’italienne.

Il y a aussi un très beau bar accompagné d’un très bel espace, pour ceux qui souhaitent uniquement boire un verre.

Ober-Mamma-paris06

crédit photo : www.lefooding.com

On nous accueille, nous fait comprendre la joie de nous recevoir, on nous fait goûter un bout de cet énorme parmesan, nous demande d’où on vient puisque nous parlions anglais. Et on nous table. Ca faisait longtemps. Notre table donne immédiatement sur la cuisine.

6-ober-mamma-paris-oberkampf-restaurant-italien-bonne-adresse-creditphoto-fannyb-parisbouge

Crédit photo : Fanny B. / www.parisbouge.com

La table est simple et authentique. La carte c’est un set de table en papier brun. Alors on a le choix. Des entrées, de la pizza, des plats, des pâtes.. La magie du lieu c’est qu’une bonne moitié de la carte propose des plats qui sont végétariens mais qui n’en demeurent pas moins apetissant Et puis, je remarque que la carte incite au partage proposant certaines spécialités pour 4, avec un tarif légèrement allégé. Ca sera pizza pour 2/3 de la table et pasta pour le dernier tiers.

Dans ma démarche d’éviter la viande, j’ai opté pour une pizza avec de la roquette, du parmesan et de la crème au vinaigre balsamique. C’était bon, très bon.

Recette_Italienne

crédits photo : www.doitinparis.fr

Les pizzas sont colorés et fournies, et les pâtes sont servies dans des casseroles en cuivre. La marketeuse en moi, comprend qu’ils ont absolument tout compris de ce qu’est l’expérience consommateur. Je suis aux anges ( je me répète,sorry). Le décor est sympa, les convives aussi et tout l’équipe du cuisinier au serveur (pas mal du tout au fait) sont hyper-friendly. Tout donne envie de manger, d’abuser, de savourer. Le fait que la cuisine ne soit pas un espace clôt mais soit visible de l’espace restauration, ça fait toute la différence. De voir les plats passer attise la curiosité, donne l’envie de tout essayer et les odeurs font le reste.

illu-55843a874214a

crédits photo: wwww.mercialfred.com

Puis on passe au dessert. A la suite d’une légère confusion, on me commande un tiramisu classique, quand tout ce que je veux goûter c’est le fameux tiramisu au citron qui me fait de l’œil depuis que j’avais checké leur carte sur internet. Donc j’ai mangé presque 2 tiramisu à moi toute seule (bon j’ai partagé quand même).

tiramisu citron ober mamma.pgcrédit photos : www.gillespudlowski.com

Bref à la fin j’étais comblé aussi bien gustativement qu’émotionnellement et en plus les personnes avec moi ont adoré.

What else ?

Tentez l’expérience Ober Mamma. Vous ne serez pas déçu.

A noter que Ober Mamma à une grande sœur et elle s’appelle East Mamma. A tester si je vous ai convaincu.

Ober Mamma – 107 Boulevard Richard Lenoir 75011 – Paris – Métro Oberkampf

East Mamma –  133 rue du Fbg Saint Antoine 75011- Paris – Métro Bastille

http://www.bigmammagroup.com/

PS: J’ai honteusement piqué les photos d’autres sites superbes .. mais voilà mes photos étaient inexistantes et moches ! lol.. Sorry 🙂

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.