[:fr]5 AVANTAGES À S’HABILLER EN FRIPERIES[:]

[:fr]5 AVANTAGES À S’HABILLER EN FRIPERIES[:] [:fr]

Billet mis à jour le 22/03/2019

C’est au moment ou le week-end arrive,que je profite d’une ballade à Paris pour faire le tour des friperies. Adorées par certaines comme moi et détestées par d’autres comme la plupart de mes copines, les friperies font parties du paysage vestimentaire parisien. Je dirais même européen. Toutes les villes dynamiques d’Europe en ont une sélection.  Et mon plus grand souhait est de pouvoir parcourir bon nombres de ces villes, pour y faire des trouvailles intéressantes. Un peu à l’image de Tuula Vintage, qui a même une sélection des friperies qu’elle a préféré sur son blog. (ici)

Si tu es celle qui y voit un nid à microbes ou tout simplement que tu n’y connais rien, voici 5 raisons pour lesquelles, tu devrais tenter l’expérience.

1 – LE PRIX

Ce n’est pas négligeable. Nous ne nous appelons pas toutes Natalia Vadianova ou Kim Kardashian. Se saper, ça coûte bonbon quand on y met du cœur. Et certaines d’entre nous y déversent parfois (bon souvent) un budget indécent . S’habiller pour être à l’aise oui, mais pas au point où on ne peut plus assumer son loyer. Peu pour moi. Avec une bonne dose de patiente, on peut trouver de réel pépites dans ces bacs de vieilleries. Mais je me répète, la patience est le maître mot dans cette situation. Dans l’art de faire les friperies on peut trouver un chemisier entre 1 et 10 euros, une veste en cuir entre 20 et 50€, des trench Burberry à moins d’une centaine d’euros.

Mon budget moyen en friperie c’est 20 euros et en général. Avec ce budget j’achète au moins 4/5 articles. Comme tu le vois je n’en abuse pas. Les fripes oui, mais pas à outrance et je n’achète que des articles, que dans le commerce traditionnel, j’aurais pu acheter. C’est ma ligne directrice, à toi de trouver la tienne.

2- L’UNICITE

Combien de fois, tu t’es foutu en rogne, comme une grande, parce que tu croises une nana au bureau ou en soirée qui porte la même chose que toi?  Moi je m’en fous un peu, mais je me suis rendu compte que ça énervait bon nombre d’entre nous. Et bien en achetant des fripes, le risque est minime ( le risque 0 c’est pas possible). Les pièces trouvées en friperie ont la particularité de n’être disponible qu’en un exemplaire. Donc sauf si tu tombes sur une grand-mère ou une maman qui a gardé sa garde-robe d’il y a 20 ans, tu es sauvée. Penses-y.

3- MADE IN FRANCE

Si tu as l’âme d’une patriote, beaucoup des pièces proposées en friperies sont des vieilleries, donc bon nombre sont « Made in France » ou Made d’un pays d’europe pas trop éloigné. Et ça, c’est plutôt trendy non ?

4- TROUVAILLES PAS CROYABLE

Tu trouve des choses incroyables.. La dernière fois, j’ai trouvé une jupe en cuir pour 7€ ! Mais du vrai cuir. Une jupe midi en plus. Exactement ce que je recherchais. J’ai aussi trouvé des jeans 7 for all makind à 1 €. Mais aussi des prototypes de grande maison de couture ( LV ou Chloé). Ma plus belle trouvaille ? un sac acheté chez Guerissol lors de mes premiers pas d’étudiante pour 10 €. Un sac bourse en cuir, d’une marque qui me semblait anglaise. Bon même si il commence à vieillir, il est toujours là fièrement, trônant parmi ma collection de sac.

5- DU STYLE, TOUJOURS PLUS DE STYLE

Et puis la friperie, d’y aller, ben c’est stylé. Les fashionistas de toutes l’Europe y vont. Paris n’est pas la seule ville à en avoir. Berlin, Londres pour l’Europe et  New York, Los Angeles, outre-Atlantique. Les fripes, le vintage, ou le shop thrifting et bien c’est la garantie de booster ta garde de robe de manière originale et à moindre coût selon tes goûts. Car le vintage de luxe existe aussi.

Et voici rien que pour toi, quelques astuces pour sélectionner les meilleures pièces :

–  Choisis des pièces en accord avec votre style pour commencer, qui ne détonne pas trop de ce que tu portes habituellement.

–  Privilégies des pièces que tu aurais pu acheter neuves

–  N’achètes jamais (selon moi, mais à toi d’en décider) de chaussures en friperies (au risque d’attraper les bactéries du propriétaire précédent)

– Fixes-toi un budget à ne pas dépasser à chaque visite

– Choisis des pièces que tu peux laver/nettoyer facilement

 –  Un fois achetées , laves les pièces trouvées une première fois avec un désinfectant de linge, si la pièce peut se laver en machine, sinon emmènes-la chez le teinturier

Adresses parisiennes de friperies

Pour finir en beauté, voici deux adresses que je te conseille pour débuter cette aventure:

 Freep’star : 61 rue de la verrerie 75004 Paris   Métro Hôtel de Ville
 Vintage Rose : Rue des rosiers  75001 – Métro Saint Paul

Le site The Fashion Chick est une très belle sélection à voir ici

Tentes l’expérience et pour plus d’informations, n’hésites pas!

[:en]

This post will be available in english soon.

Billet mis à jour le 22/03/2019

C’est au moment ou le week-end arrive,que je profite d’une ballade à Paris pour faire le tour des friperies. Adorées par certaines comme moi et détestées par d’autres comme la plupart de mes copines, les friperies font parties du paysage vestimentaire parisien. Je dirais même européen. Toutes les villes dynamiques d’Europe en ont une sélection.  Et mon plus grand souhait est de pouvoir parcourir bon nombres de ces villes, pour y faire des trouvailles intéressantes. Un peu à l’image de Tuula Vintage, qui a même une sélection des friperies qu’elle a préféré sur son blog. (ici)

Si tu es celle qui y voit un nid à microbes ou tout simplement que tu n’y connais rien, voici 5 raisons pour lesquelles, tu devrais tenter l’expérience.

1 – LE PRIX

Ce n’est pas négligeable. Nous ne nous appelons pas toutes Natalia Vadianova ou Kim Kardashian. Se saper, ça coûte bonbon quand on y met du cœur. Et certaines d’entre nous y déversent parfois (bon souvent) un budget indécent . S’habiller pour être à l’aise oui, mais pas au point où on ne peut plus assumer son loyer. Peu pour moi. Avec une bonne dose de patiente, on peut trouver de réel pépites dans ces bacs de vieilleries. Mais je me répète, la patience est le maître mot dans cette situation. Dans l’art de faire les friperies on peut trouver un chemisier entre 1 et 10 euros, une veste en cuir entre 20 et 50€, des trench Burberry à moins d’une centaine d’euros.

Mon budget moyen en friperie c’est 20 euros et en général. Avec ce budget j’achète au moins 4/5 articles. Comme tu le vois je n’en abuse pas. Les fripes oui, mais pas à outrance et je n’achète que des articles, que dans le commerce traditionnel, j’aurais pu acheter. C’est ma ligne directrice, à toi de trouver la tienne.

2- L’UNICITE

Combien de fois, tu t’es foutu en rogne, comme une grande, parce que tu croises une nana au bureau ou en soirée qui porte la même chose que toi?  Moi je m’en fous un peu, mais je me suis rendu compte que ça énervait bon nombre d’entre nous. Et bien en achetant des fripes, le risque est minime ( le risque 0 c’est pas possible). Les pièces trouvées en friperie ont la particularité de n’être disponible qu’en un exemplaire. Donc sauf si tu tombes sur une grand-mère ou une maman qui a gardé sa garde-robe d’il y a 20 ans, tu es sauvée. Penses-y.

3- MADE IN FRANCE

Si tu as l’âme d’une patriote, beaucoup des pièces proposées en friperies sont des vieilleries, donc bon nombre sont « Made in France » ou Made d’un pays d’europe pas trop éloigné. Et ça, c’est plutôt trendy non ?

4- TROUVAILLES PAS CROYABLE

Tu trouve des choses incroyables.. La dernière fois, j’ai trouvé une jupe en cuir pour 7€ ! Mais du vrai cuir. Une jupe midi en plus. Exactement ce que je recherchais. J’ai aussi trouvé des jeans 7 for all makind à 1 €. Mais aussi des prototypes de grande maison de couture ( LV ou Chloé). Ma plus belle trouvaille ? un sac acheté chez Guerissol lors de mes premiers pas d’étudiante pour 10 €. Un sac bourse en cuir, d’une marque qui me semblait anglaise. Bon même si il commence à vieillir, il est toujours là fièrement, trônant parmi ma collection de sac.

5- DU STYLE, TOUJOURS PLUS DE STYLE

Et puis la friperie, d’y aller, ben c’est stylé. Les fashionistas de toutes l’Europe y vont. Paris n’est pas la seule ville à en avoir. Berlin, Londres pour l’Europe et  New York, Los Angeles, outre-Atlantique. Les fripes, le vintage, ou le shop thrifting et bien c’est la garantie de booster ta garde de robe de manière originale et à moindre coût selon tes goûts. Car le vintage de luxe existe aussi.

Et voici rien que pour toi, quelques astuces pour sélectionner les meilleures pièces :

–  Choisis des pièces en accord avec votre style pour commencer, qui ne détonne pas trop de ce que tu portes habituellement.

–  Privilégies des pièces que tu aurais pu acheter neuves

–  N’achètes jamais (selon moi, mais à toi d’en décider) de chaussures en friperies (au risque d’attraper les bactéries du propriétaire précédent)

– Fixes-toi un budget à ne pas dépasser à chaque visite

– Choisis des pièces que tu peux laver/nettoyer facilement

 –  Un fois achetées , laves les pièces trouvées une première fois avec un désinfectant de linge, si la pièce peut se laver en machine, sinon emmènes-la chez le teinturier

Adresses parisiennes de friperies

Pour finir en beauté, voici deux adresses que je te conseille pour débuter cette aventure:

 Freep’star : 61 rue de la verrerie 75004 Paris   Métro Hôtel de Ville
 Vintage Rose : Rue des rosiers  75001 – Métro Saint Paul

Le site The Fashion Chick est une très belle sélection à voir ici

Tentes l’expérience et pour plus d’informations, n’hésites pas!

[:]
Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :