6 rituels pour un sommeil de meilleure qualité

multicolore-paris-blog- comment-mieux-dormir

Ah le sommeil… C’est un sujet que je souhaite aborder depuis très très très longtemps. Bon nombre d’entre nous négligeons la qualité de notre sommeil en avançant toujours le dicton suivant :  » Je dormirais quand je serai morte ». Il est clair qu’en suivant cet adage (qui est un conseil mal avisé en passant), vous aurez vite l’occasion de dormir pour l’éternité (rires). 

Dormir est capital. C’est d’ailleurs pour ça que l’on dort une bonne partie de notre vie. Mais les aléas de la vie font que certain-e-s développent des maladies ou troubles liés au sommeil . Parfois c’est léger, d’autres fois assez grave pour impacter la qualité de vie. Si vous faites, parti des cas graves, assurez-vous de consulter une équipe de professionnels. Si vous avez juste pris de mauvaises habitudes, affecté-e-s par la société dans laquelle on vit, vous êtes au bon endroit. Très active dans l’atteinte d’un sommeil de qualité, voici les 6 rituels qui m’aident à développer un sommeil de qualité. 

1.FAIRE DU SPORT

Le sport, oui c’est compliqué de débuter, mais croyez moi si vous vous y tenez non seulement vous serez plus en forme mais en plus, vous vous rendrez compte que vous dormirez bien mieux. Les deux vont de pair. Pour que vos sessions de sport soient efficaces, le sommeil est crucial et pour faire une séance de sport efficace, vous devez être en forme et reposé. Donc il ne vous reste plus qu’à vous mettre au sport pour instaurer ce cercle vertueux, pour un sommeil au top. 

PS : on évite juste de faire son sport le soir ou du moins à une heure trop rapprochée de l’heure de coucher. 

2. ÉTEINDRE LES ÉCRANS 1H30 À 2H AVANT L’HEURE DU COUCHER 

Les écrans sont responsables de divers troubles du sommeil. En effet, écrans, tablettes, téléphones… émettent une lumière bleue. Hors la lumière bleue perturbe notre horloge biologique. Elle retarde énormément la sécrétion de mélatonine, hormone qui régule notre sommeil. Cela engendre énormément de conséquences néfastes , surtout pour les enfants : retard d’apprentissage, trouble de l’attention, prise de poids, déprime entre autres. Et gros impact sur le sommeil, ce qui a encore d’autres conséquences catastrophiques. Donc mon conseil lié au sommeil : déconnectez des écrans au moins 2h avant d’aller vous coucher, pour vous assurer un sommeil de meilleur qualité 

Pour en savoir un peu plus, je vous conseille l’article du site  » A chacun son sommeil » qui informe sur les conséquences que les écrans peuvent avoir sur le sommeil.  ici

3. ÉTEINDRE LA LUMIÈRE AU MOMENT DE SE COUCHER 

Vous êtes du genre à avoir peur du noir ? Pourtant l’obscurité, dans le cadre d’un sommeil optimal, est votre amie. Dormir dans l’obscurité totale à des effets bénéfiques pour le sommeil mais aussi au-delà. Exposé au noir, le cerveau sécrète de la mélatonine. Celle-ci diminue la pression sanguine, la température corporelle, la glycémie, système de régulation indispensable pour bien dormir. La mélatonine donne aussi le signal à l’organisme de dormir. C’est aussi un antioxydant et stimule le système immunitaire. En apportant un rythme biologique optimal au corps, il apparaît qu’elle joue un rôle majeur dans notre équilibre hormonal et la régulation de l’appétit. Rien n’est laissé au hasard dans la mécanique du corps. Donc laissez tomber votre veilleuse, ayant du courage et votre corps et peut-être même votre esprit vous remerciera. 

4. BIEN MANGER, MAIS TROP NON PLUS

Je ne sais plus où j’ai lu qu’il est préconisé de manger bien copieux avant de se coucher. J’étais surprise car ça allait à l’encontre d’absolument tout ce que j’ai lu sur le sujet. Habituellement on nous dit :  » Évitez de manger trop lourd, trop gras, trop sucré avant de vous coucher » ou encore  » Laisser au moins 2 à 3 heures entre le moment où vous dînez et votre heure de coucher ». Vous voyez, rien à voir. Maintenant, si je me réfère à ma propre expérience, il s’avère qu’après un repas lourd, j’ai systématiquement envie de dormir, ce qui me vaut les taquineries de mon père. De toute la famille en fait. Donc j’ai envie de dire, que ça peut aider à dormir. Maintenant je n’irais pas dire que c’est la méthode la plus saine. Rappelez-vous, je ne suis pas une pro, juste une amie qui vous veut du bon sommeil. Donc je dirais, mangez bien, mais pas trop et voyez ce que votre système en dit. 

5. GARDER LA PIÈCE OÙ VOUS DORMEZ À UNE TEMPÉRATURE « FRAÎCHE » 

Comme je le disais plus haut, la mélatonine, cette hormone que votre cerveau sécrète et qui favorise l’endormissement, diminue la température corporelle du corps dans le cadre du processus de sommeil. Ce qui signifie que la pièce où l’on dort ne doit pas être trop chaude afin de ne pas perturber le sommeil. Dans ce sens, éviter de mettre le chauffage à fond la nuit. Le mieux, c’est de chauffer votre chambre à coucher au préalable pour ensuite éteindre le chauffage. Après ça dépend de la température que le thermomètre affiche chez vous. S’il fait très très froid, bien évidemment mon conseil n’est pas adapté. La chose à retenir est que vous ne devez pas avoir trop chaud au risque de vous réveiller et de perturber votre sommeil qui de ce fait n’est pas réparateur. 

6. NE RATEZ PAS VOTRE FENÊTRE DE SOMMEIL 

De manière plus simple, quand vous êtes fatigué-e-s, ne luttez pas. La mélatonine qui est sécrétée dans votre cerveau est en train de vous dire  » il est l’heure d’aller se coucher ». En luttant, vous ratez votre fenêtre de sommeil et vous vous privez non seulement d’un sommeil réparateur et bénéfique mais vous déréglez complètement votre horloge biologique. Et à force, cela peut vraiment nuire à votre qualité de vie et ce bien au- delà du sommeil. 

Une meilleure qualité de sommeil s’obtient d’abord en se rendant compte de ses travers. Puis en se fixant des petits objectifs et en fournissant des efforts réguliers, peu à peu ce qui semble être une vraie gymnastique deviendra un ensemble de rituels. Ces rituels ne vous quitteront plus et vous permettront d’améliorer votre qualité de sommeil pour le meilleur.


Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.