Cambodge Series # 6 : Un hiatus à Kep

Cambodge Series # 6 : Un hiatus à Kep

C’est sur le chemin retour de Kampot vers Phnom Pehn que nous avons fait un petit détour pour passé par la petite ville côtière Kep. Un hiatus de 2h, que j’ai immortalisé tant je l’ai savouré. Kep qui se prononce Kaïp en khmer n’avait rien d’extravagant mais avait une authenticité et un charme dont je me souviens encore.

Le marché de Kep

Un marché simple et petit, mais qui changeait des grands marchés en ville dont nous avions pris l’habitude. Ça ressemblait à ces marchés que l’on trouve près de l’eau où on trouve essentiellement de la nourriture. On pouvait y trouver du poisson et des fruits de mer frais, mais aussi des fruits, des légumes et toutes autres sortes de produit frais. Un marché qui a pour fonction principale de ravitailler les habitants de la localité en vivre. Les feux et leurs casseroles à la vue de tous , faisait cuire le déjeuner du jour, pour les locaux qui venaient se remplir l’estomac. C’est tout ce que j’aime dans la découverte d’un lieu. Le marché est toujours l’endroit où prendre la température et qui montre un visage authentique de la manière de vivre sur place.

Un marché qui a pour fonction principale de ravitailler les habitants de la localité en vivre. Les feux et leurs casseroles à la vue de tous , faisait cuire le déjeuner du jour, pour les locaux qui venaient se remplir l’estomac. C’est tout ce que j’aime dans la découverte d’un lieu. Le marché est toujours l’endroit où prendre la température et qui montre un visage authentique de la manière de vivre sur place.

La plage de Kep

Après une visite du marché, direction la plage pour se baigner. Je me souviens que je n’attendais que ça parce qu’il faisait très très chaud ce jour-là.

Arrivées à la plage, c’était calme. D’un calme apaisant. La plage était quasi-vide et ça faisait un bien fou. Il y avait juste quelques enfants qui jouaient et gambadaient et c’était beau à voir. Le peuple cambodgien, très accueillant, inclus aussi les enfants, qui intrigués sont venus nous parler et nous souriait. Ils m’ont même autorisé à immortaliser leur portrait.

Nous allions nous baigner à tour de rôle pour garder les affaires les unes des autres, mais j’aurai voulu rester dans l’eau pour n’en sortir que le soir. Je cramais sous le soleil ardent. Je le répète, il faisait très chaud et le soleil tapait fort puisqu’il ne devait pas être plus de 13h. L’eau avait la température parfaite, c’était d’une douceur… J’aurais pu passer ma journée à me baigner sans problème. Mais nous devions reprendre la route. Et voilà mon expérience éclair de Kep.

Je vous recommande de passer par la ville de Kep. Plus de 2h si vous en avez l’occasion, car c’est une petite ville côtière qui offre la particularité d’offrir de belles vues, un calme paisible et une expérience authentique qui diffère de celles des grandes villes.

Prochaine étape ? Temple et ciel bleu. Notre série approche de la fin, plus que 2 épisodes. Si vous souhaitez prendre le train en route, retrouvez les premiers post sous l’étiquette « Cambodge Series ».

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MON MOODBOARD PINTEREST

Suivre sur Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :