Cambodge Series #8 : 5 lieux à faire à Siem Reap

Cambodge Series #8 : 5 lieux à faire à Siem Reap

Avec le recul, je me demande si c’était vraiment une bonne idée de publier cette Cambodge Séries en parallèle de la montée du Corona virus (rires). Mais puisqu’on a commencé, finissons. Aujourd’hui c’est le huitième et dernier volet de la Cambodge Series et on fini notre aventure à Siem Reap, sans doute la ville que j’ai préféré de tout mon voyage.

Siem Reap m’a paru être une ville aussi citadine que Phnom Pehn avec néanmoins une facette plus « arty » que la capitale et plus animée que Kampot. Je n »ai pas forcément de quoi faire tout un guide de Siem Reap mais j’ai au moins de quoi vous montrer les endroits que j’ai fait qui m’ont plu via ce format « d’un lieu pour… ».

Un lieu pour vivre l’historie Khmer : Angkor Wat

En vérité, lé découverte de l’histoire Khmer ne se limite pas à Angkor Wat mais à tout le site architectural d’Angkor. C’est très riche. Et c’est si ancien que parfois je me demande si c’est réel. Après je vais être honnête je n’ai pas tout retenu des deux jours de visites que nous avons fait avec un guide . Il faisait chaud et surtout on a vu beaucoup de choses. Mais cette vue d’Angkor, comment l’oublier ? Ci-dessous retrouver d’autres images de ces deux jours de visites.

Un lieu pour manger & chiller :
Fifty 5 Kitchen & Bar

J’ai découvert ce spot cosy qui faisait le coin de rues animés du centre-ville, en me baladant alors que mes copines étaient au marché. J’avais faim et j’avais en tête de me rendre au Sister Srey, un lieu que j’avais repéré sur instagram. Finalement je me suis retrouvée au Fifty 5 Kitchen & Bar . La déco est cool, le lieu ouvert, la carte complète et cerise sur le gâteau, il y a un espace  » glacier ». Leur pancakes sont surement des meilleurs que j’ai jamais mangé
(après ceux de Cracker Barrel dans le Sud des Etats-Unis). Et leur glace au chocolat est super bonne. Et ça c’est dur à trouver.

Fifty 5 Kitchen & Bar, Street 2 | Corner Street 9, Siem Reap,

Un lieu pour découvrir l’artisanat cambodgien : La maison des artisans

Ce lieu c’est là où toute la magie se passe. Nous n’y sommes pas resté longtemps, mais nous sommes resté assez longtemps pour voir les artisans locaux à l’oeuvre, en train de perpétuer les objets qui manifeste la culture khmer. Le lieu, de ce que j’ai pu voir est cyndé en trois : un espace atelier, un espace musée et un espace boutique. Dans l’espace musée, ce qui m’a le plus impressionné, c’est le métier à tisser qui montre comment est produite la soie et toute l’histoire qui l’entoure. Dans la boutique vous trouverez un choix large d’objets artisanaux de qualité, dans un bel espace. Parfait pour un souvenir pour vous ou un proche. Découvrez cette initiative, via leur site web ici.

La maison des artisans, Chantiers-Ecoles Stung Thmey, Street, Krong Siem Reap

Un lieu pour séjourner : De Sonyn Boutique

Dès que nous sommes arrivés dans cet hôtel, j’étais conquise. Enfin j’étais surtout conquise par leur wifi au début. Le Sonny boutique offre une belle prestation. Les chambres dans un style minimaliste, industriel sont spacieuses, il y a une piscine et l’équipe est très gentille. Le petit déjeuner continental est moyen, mais ça passe. J’ai beaucoup aimé l’énergie apaisante qui se dégageait de cette boutique-hôtel.

De Sonyn boutique, Taphul Street, Khum Svay Dongkum, Siem Reap

Un lieu pour découvrir la culture khmer : un spectacle d’Apsara au Koulen

Le spectacle d’Apsara est surement LA chose à ne pas rater si vous vous rendez à Siem Reap . Via un spectacle de danse traditionnelle khmer, c’est l’histoire et la culture de de ce peuple qui nous est raconté. Au Koulen restaurant, la formule inclus un dîner à volonté avec toutes sortes de mets khmer et continentaux suivi du spectacle qui dure un peu plus d’une heure. Et je dois dire que la superficie de ce lieu est impressionnante. Une expérience à faire.

Koulen Restaurant, #5, Street Sivutha, Mondul 2 Village

C’était la dernière. J’espère que cette série d’article sur ma première mon 1er voyage au Cambodge vous aura plu et vous donnera l’envie, une fois toute cette période de troubles passées, de découvrir ce lieu. Si tel est le cas, vous pourrez vous référer à cette série de posts.

Si vous souhaitez redécouvrir la série de posts, je vous mets le lien vers le 1er post , Découverte de Phnom Penh.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :