Jeux de formes et de couleurs

Jeux de formes et de couleurs

J’ai toujours aimé avoir l’impression de me distinguer quand je me sape. Pendant longtemps j’ai beaucoup expérimenté les combinaisons possibles., dans le process de trouver mon style.

Parmi mes perles il y a eu  le papier en imprimé papier joural acheté à Londres à 11 ans, mon look tout de vert dans mon année de terminal ( une de mes copines se plait à en reparler parfois), mon association plus qu’originale lors de ma première année de Fac. J’avais associté une jupe à volants midi style années 80 avec un top violet profond et des Nike Dunk qui était verte , bleue et violette. En y repensant, c’était horrible. lol

Le point commun entre chacune de ses expériences de style est que j’assumais plus ou moins ce que je faisais et me battait férocement contre les critiques de mes copains. Parce que j’estimais que j’avais le droit de me chercher. C’était une liberté, que personne n’avais et n’a toujours pas le droit de m’enlever. Je me surprends encore à détester que l’on me dise comment m’habiiller. Et j’ai une sacrée sainte horreur que l’on prenne le « mariage des couleurs » pour une obligation.

Qu’est ce qui se mélange et qu’est ce qui ne se mélange pas ? Les possibilités, elles sont infinies. Le but étant de trouver la combinaison parfaite, qui ne soit ni trop, ni pas assez, le juste milieu, pour que votre look marque votre esprit et avec un peu de chance, celui des autres. Et alors, lorsque ‘l’on peut inspirer une réflexion de cette ordre, auprès d’une tierce personne, alors là c’est tout simplement le nirvana.

J’ai tenté pour cette tenue, le jeux des formes et des couleurs, en me cantonant  à deux couleurs que sont le bleu et le blanc. J’avais un choix limité de pièces, étant en vacances et je voulais  tester le mélange des imprimés et des rayures. Mes deux contraintes étaient  la chaleur et le confort. Il fallait que la tenue soit légèrement car en Turquie, il faisai très chaud.  Et comme je partais en excursion, il fallait que je sois à l’aise et que  la tenue soit facile à enlever et remettre aussi.

white & blue 1

white & blue 4* white & blue 5

white & blue 6

white & blueCrop-top : Zara | Skirt: Pull1 & Bear | Sac : JCrew | Espadrilles : E. Leclerc
Lunettes de soleil: RayBan

Le résultat à le mérité de me plaire au moins à moi et de m’encourager à continuer ces expérimentations, qui un jor m’amèneront à la rencontre de mon style, ma signature.

Et vous ? Quel est votre histoire ? Amateur du jeu des formes et des couleurs.

Je vous souhaite un bon début de semaine.

Love & Be Positive.

I’ve always loeved having that impression to distinguish myself when I do dress up. For a long time, I have experimented possible combinations, in the process of finding my style.

Among those « diamonds » moments there was the newspaper printed trousers I bought in London ( Brixton Market) when I was 11, my all green sportswear look when I was in my senior year of high school ( one of my girlfriends love reminding me of it), my over the top original combination I did when in university. I associated a black 80’s inspired midi ruffle skirt with a deep purple top and Nike Dunk that were a mix if green, purple and blue. When I  think about it, I am horrified.

The point in common with each of these experiences in style, is the way I went for it. I would lash out hard at my friends, criticizing my stylistic choices. Because I felt like I had the right to  to search for who I was. It’s a freedom that no one had or still has to take away from me. I am always surprise about how much I hate to be told how I am suppose to dress. And I hate that people think coordinating colors is an obligaion.

What can you or not mix ? The possibilities are endless . The goal being to find the perfect combination, for it not to feel like to much or not enough. The perfect middle, for your look to be recognized by yourself first and with luck, others. And wen you can inspire this kind of reflexion towards anybody else,  you’ve reach some kind of a nirvana.

I tried this outfit, the game of colors and shapes, sticking yo 2 colors white and blue. I had a limited choice of pieces being on holiday and I wanted to try the mix of stripes and prints. My two constraints were the heat and the search of confort. The outfit needed to be light , as it was hot in Turkey. It also needed to be easily removed to take a dip, and put back on as I was taking a day-trip.

white & blue 1

white & blue 4*white & blue 5

white & blue 6

white & blueCrop-top : Zara | Skirt: Pull1 & Bear | Bag : JCrew | Slip-ons  : E. Leclerc
Sunglasses l: RayBan

The result has the merit to correspond to what I like and enccourage a pursuit in my experimentations, that will, one day, lead me to meeting my style, some kind of a signature.

How about you girl, what’s your story ?
Are you an amateur of the game of colors and shapes ?

Have a great day !

Love & Be Positive.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires

  1. 6 octobre 2015 /

    Sans faute ! le mélange d’imprimé fonctionne dès qu’on est dans la même palette de couleur. Très jolie look estival, j’adore le cadre ! 😉

  2. 28 septembre 2015 /

    C’est un beau mélange que tu nous as fait 🙂 La tenue est top et les imprimés se marient bien !
    Mon histoire est banale : d’abord, je ne portais que ce dans quoi j’étais à l’aise « pantalons larges, pulls larges) puis, je suis passée au total look noir pour aujourd’hui valser avec de nombreux styles. Preppy un jour, femme fatale le lendemain, casual le jour d’après… ^^

MON MOODBOARD PINTEREST

Suivre sur Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :