LE LABO ETHNIK 2014 THE  » LABO ETHNIK » 2014

<!--:fr-->LE LABO ETHNIK 2014 <!--:--><!--:en-->THE  » LABO ETHNIK » 2014 <!--:-->

Salut la  compagnie!  Comment ça va? C’est l’été, c’est déjà une super nouvelle. En plus sur Paris le soleil nous gâte.J’espère qu’on ne paiera pas le prix fort avec de la pluie à gogo. Cela fait un moment que je voulais faire cet article, mais je ne pouvais pas. Donc même si en termes de timing c’est pas top, le sujet reste super pertinent. De quoi vais-je donc vous parler?

Le Labo Ethnik vous connaissez ? La 8ème edition a eu lieu fin mai dans les locaux de la Cité de la Mode et du Design. 

Ce salon rassemblait les créateurs d’une mode ethnique alliant souvent tradition et modernité. Amatrice des tissus africains tels que le wax, j’avais été subjuguée lors de mon dernier voyage au Ghana il y a presque deux ans. J’ai assisté à un défilé en octobre 2012 et j’ai été surprise et rêveuse.. Et c’est ce que la mode est pour moi avant tout. Cela relève du rêve, du fantasme, du beau. Elle a le pouvoir magique de vous transformer, de vous magnifier sans pour autant cacher qui vous êtes. Elle vous permet aussi d’être le personnage que vous voulez à condition de ne pas en faire trop. L’avantage de la mode ethnique c’est que vous préservez votre originalité stylistiquement parlant puisque traditionnellement en Afrique, tout le monde fait faire des tenues personnalisées.

DSC_0335bisAvant de vous parler des créateurs, je vais vous parler de l’initiative d’Afrikrea. Cette plate- forme joue le rôle d’un tremplin pour les jeunes créateurs qui ont besoin d’assistante dans le cadre de la gestion de leur entreprise telle que la gestion du e-shop ou la gestion du stock, qui n’est pas toujours simple. Les responsables de cette initiative les soutiennent au quotidien, parce que le démarrage peut s’avérer compliqué parfois.

Parmi les membres d’Afrikrea j’ai discuté avec 2 créateurs.

DSC_0348bis

La créatrice de Kinanoé. Elle crée des bijoux très graphiques, s’inspirant de motifs qui rappellent ceux des tissus africain.

DSC_0345bis

DSC_0357bis

J’ai aussi rencontré le représentant en France de la marque sud-africaine Babatundee qui  propose des accessoires en tissus africain. Leur produit phare sont des couvres-chef tels que les casquettes et les chapeaux, mais ils proposent aussi des pochettes de tablettes et des parapluies ou encore des nœuds de paillons. Très hype et tradi a la fois.

DSC_0361bis

J’ai aussi rencontré la créatrice de la marque Lilizia.  J’ai été attiré par ses pochettes  bi-matière. Ca oscillait entre des tissus avec imprimés africains et des matières toutes douces. Elle avait aussi de belles créations très colorées.

DSC_0298bis

J’ai aussi rencontré la créatrice de Madoki. Elle proposait des créations variées telles que des vestes, des robes mais ce que j’ai aimé ce sont les cols qu’elle proposait. Plus long que la moyenne, de quoi me séduire. Et le prix  de 10 € était abordable.

DSC_0328bis

La créatrice de la marque Junez Shop était aussi là. Je l’avais déjà rencontré dans le cadre d’un autre salon et j’avais bien aimé ses créations. Elle proposait   des pièces plus travaillées et jouant sur un concept bi-matière. Ce sont juste ses prix que j’ai trouvé exorbitants, mais cela doit être dû au fait que ses collections sont en édition très limitée.

DSC_0317bisMon coup de cœur est allée à la marque Anansi, qui proposait des sacs a main et des sacs à dos. Le plus, c’est que les imprimés des tissus étaient imaginés par la créatrice,  rendant ses créations encore plus uniques. Elle proposait sac à dos, pochettes, mais aussi cartables. Les sacs en cuir sont produits en Tunisie dans les mêmes usines que la marque Mulberry. D’où un prix un peu élevé pour ce modèle. Je pense néanmoins que pour de la qualité, il faut mettre le prix. Malgré le prix, dès que ce sera dans mes moyens, quelques-uns des sacs de sa collection seront à moi. Histoire de ne pas repartir les mains vides, je me suis acheté un sac a dos dont le motif était lui aussi imaginé par la créatrice que j’aborerais forcément dans queques-uns de mes looks cet été.

DSC_0316bis

DSC_0319bis

Et puis il y avait aussi House of Arike, qui proposait des éléments de décoration super sympa. Je vous conseille de vous renseigner dans le cadre de votre  décoration intérieur surtout si vous aimez les détails ethniques. Des traversins revêtus de velours avec des motifs inspirés de tissus africains. C’était chic et ethnique à la fois. Et maintenant, je ne peux imaginer d’autres éléments de déco pour un futur chez moi ( croisons les doigts). D’ailleurs j’ai été ravie de recevoir un coussin grâce au tirage au sort lors du salon. Merci House of Arike.

Malheureusement, je n’ai pas pu assister au défilé qui avait lieu l’après-midi, mon timing était serré, mais j’ai adoré ce que j’ai vu.Que vous ayez des goûts classiques ou plus extravagant, les créations ethniques peuvent être une option, pour la touche d’originalité que vous recherchez.

How are you guys ? Summer is here, that is a thing we can be happy about. In Paris the sun is treating us. Hope we won’t be paid back with tons of rain. Anyway, I meant to do this article way before, but couldn’t, so even does feels s so yesterday in terms of timing, this article is still relevant as I have so much to share. Concerning what you would ask? Fashion of course ! Etnic fashion.

Do you know the Labo Ethnik. It’s been held in France for 7 years and last month I went there for the 8th edition on the docks around Quai d’Austerlitz(where is established La Cité de la Mode et du Design). I went for very little time on the Saturday morning.   The show   gathered fashion designes specialized in ethnic fashion that mixes modernity and tradition. A fan of African clothes as wax, I was mesmerized when I went to a fashion show during my last trip in Ghana, where my parents come from.  It left me dreamy and with a envy of elegance. That’s what fashion is about to me. It’s dreamy, a fantasy, beauty. It has like a wand the magical powers to reinvent you without hiding who you are. It allows you to be the character you want to be if you don’t go to extremes of course. What I like about ethnic fashion is that you preserve a part of originality as in Africa and exotic countries, usally what you wear is custom made.

DSC_0335bisBefore revealing anything about the designers, I’ll tell you a bit about Afrikrea. It’s an initiative that plays the role of a platform to help young designers in  need of assistance in managing there company with for example their webpage, the management of stock (which can be complicated) . The people  behind this initiative support them daily because starting can be so hard.

Among the members of Afrikrea I chatted with 2 designers. First the designer behind Kinanoé. She created very graphic jewelry inspired  by African patterns.

DSC_0345bis

DSC_0348bis

I also met the representative  in Franc of the South African brand Babatundee that offers African clothed accessories such as hats, caps, tablet and coputer cases and also umbrellas. It’s very hype and traditional at the same time, which I love !

DSC_0357bis

DSC_0361bis

I also met with the designer of Lilizia, who is from Portugal. I love her bi-material clutches. There were African patterns and very soft fabrics . She also offered very colorful designs.

DSC_0298bis

I also met with the designer of Madoki. She offered various designs, but what I liked most was her accessories and particulary the collars. She has models that were longer than usual. And the prices were affordable.

DSC_0328bis

The designer of Junez Shop was there too. I already met her at another show. I thought that her designs had evolves as they were more detailed. Nevertheless, her prices are still quite expensive, but it must related to the fact that she doesn’t offer a wide number of copies on her collections. I’m sure if you like what she does, you will find something on sale as sales started today.

DSC_0317bis

Last but not the least, My heart went with the designs of Anansi that offered a collection of bags among which satchels, clutches and bagpacks. Her added value was that are prints were her creation, giving uniqueness to her designs. The clutch in leather were manufactured in Tunisia in the same workshop the UK based brand Mulberry manufactures their own creations. Which explains the high price she announced for this copy. Although I feel that for quality you must put a certain price. Even if the price is not what I expected, when I get the finance, I will definitely buy one of my own. To not leave empty handed, I bought a bagpack that was more in my range of prices. I will definitely show it to you guys through a look very soon.

DSC_0316bis

DSC_0319bisI also liked House of Arike, that offered cushion with rich patterns. Their newest collection was fantastic. I definitely recommend it for interior decoration if  you like ethnic details. The cushions had an African print with  a velvet touch. Intriging right ?  It’s both ethnic and chic. If I had a place of my own I woud have definitely splurged! Can wait. I was so glad to win a cushion as I was pick out of the contest they organized. Thanks House of Arike.

Unfortunately, I could’nt  attend the fashion show that was organized as I had to head back home. But I loved what I saw. Wheather you have a classic look or more extravagant, the ethnic cretions can ba a great option  for the touch of originalitu you are looking for.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :