Ma nouvelle coupe chez Gilles Boldron, le salon dédié aux cheveux afros

Ma nouvelle coupe chez Gilles Boldron, le salon dédié aux cheveux afros

Je ne sais pas si vous remarquez, en ce moment, j’ai tellement de motivation que je me suis fixé comme objectif de vous proposer un contenu 3 fois par semaine, visant une publication chaque lundi, mercredi et vendredi.  Je travaille aussi sur une « rubrique » sur le thèmes des « passions-e-es » que j’avais commencé il y a quelques mois. Retez connectés car j’ai des choses qui pourraient vous intéresser en stock.

Mes cheveux et moi

Aujourd’hui, on parle cheveux. Je vous parle de mon changement de tête, que j’avais en tête depuis quelques semaines maintenant. Le style ce n’est pas que les sapes, c’est aussi les accessoires, un make-up on fleek, une chevelure qui nous correspond et nous mets en valeur, mais  plus important un mindset et un état d’esprit positif et juste .

Les personnes qui ont un sens du style impactant je dirais, sont souvent des personnalités qui savent qui elles sont, écoute leurs envies et font fi d’absolument tout le reste. Ils prennent position et y distillent leur schéma de valeurs. Ou ils ont un super bon styliste (rires).

Les cheveux, ce game-changer

Les cheveux pour moi ont toujours été un game-changer et l’est pour beaucoup d’entre nous.  Ca change toute ma dégaine en fait. Et j’avais besoin d’un changement. Pour celles qui viennent d’arriver ( Bienvenue ! ), vous ne le savez pas, mais il y a presque 4 ans, j’ai fait une transition d’un cheveu chimiquement modifié que je portais lisse, vers un cheveu naturel que je portais crépu. J’explique mon aventure capillaire ICI si vous souhaitez un peu plus de détails.

 » Je veux un carré  » !

Donc depuis quelques temps j’ai exprimé à ma pauvre mère, quelques-une de mes amies et aussi sur mon compte instagram mon besoin de changement capillaire. Voilà, au bout de 4 ans, je n’ai plus la foi de passer 6 heures bloquée dans ma salle de bain, pour en plus ne pas avoir le résultat dont j’avais envie. J’aime mes cheveux crépus, mais les coiffer me prend la tête. Donc j’ai décidé que :

1 – j’allais à nouveau porter mes cheveux lisses ( pas de défrisage chimique cette fois-ci) et

2 – J’allais me couper les cheveux au carré.

La semaine qui me séparait de mon rendez-vous je trépignais d’impatience. Je soulais ma soeur et ma mère sur la longueur que je devrais adopter et demandé à mes gentils suiveurs sur Instagram leur avis par rapport à des inspirations de coupes. Comme je l’ai dit, je voulais un carré, mais je n’étais pas vraiment certaine du type de carré. Celles qui me suivent m’ont conseillé d’adopter soit une coupe à la Selena Gomez soit une coupe à la Chanel Iman.

A la recherche d’un coiffeur digne de ce nom

Bon, depuis ma transition, je n’avais pas vraiment mis les pieds chez un coiffeur alors qu’avant j’y allais régulièrement. J’avais juste la sensation qu’il n’y avait pas de coiffeur « abordable » pour coiffer mon cheveu afro sans forcément le lisser ( grand paradoxe). Donc maintenant que j’avais envie d’à nouveau porter mes cheveux lisses, ben la question du choix du coiffeur se posait moins.

En 4 ans, j’avais déjà fait des recherches sur les salons existants. J’ai d’ailleurs remarqué que pas mal de professionnels avaient cessé leur activité. Le seul qui restait et qui avait des avis favorables de la part des clients c’était les salons de Gilles Boldron, coiffeur expert dans le cheveu afro sous toutes ses formes. Donc c’est là que je devais aller. 

Pages : 1 2 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MON MOODBOARD PINTEREST

Suivre sur Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :