Une après midi à boucle d’ébène

Une après midi à boucle d’ébène

Bonjour mes beautés! Comment allez-vous ? L’été est là. Et petit à peti, il pointe le bout de son nez.

Aujourd’hui marque le jour où je vous partage absolument tout ce contenu que j’ai en stock. Et il y en. Et ça commence par revenir sur un event que j’ai fait il y a quelques semaines, j’ai nommé Boucles d’Ebene.

Crée il y a maintenant 10 ans,  Boucle d’Ebene est considéré comme la Natural Hair Academy comme l’autre évènement de l’année qui met en avant la beauté afro. Donc il ne faut pas le rater si vous avez un intérêt particulier pour ce monde.

Je m’y suis rendue, le second jour donc le dimanche et je dois dire que je ne lui ai pas accordé le temps que ce salon méritait. En 3h, il était difficile d’aller à la rencontre de tout le monde. Donc comme dans la vie de tous les jours, j’ai essayé de prioriser et d’aller vers ce qui attirait mon oeil. J’avais deux impératifs : retrouver une créatrice que j’avais promis de passer voir et assister à une conférence en fin de journée. Et c’était parti.

J’étais pour l’occasion accompagnée de deux amies : l’une bloggeuse ( Randomly Kay) et l’autre curieuse des nouveautés qui pouvait être proposées.

La première étape fut la rencontre avec les membres de l’équipe du magazine en ligne BLACK BEAUTES. Nous avons échangé quelques minutes . L’une d »entres elles souhaitaient en savoir un peu plus sur les bloggeuses et  mon avis sur leur rôle dans le paysage médiatique. Conversation courte, mais très intéressante.

boucles_ebene_2015_18

Ensuite j’ai pris quelques photos du salon pour vous rendre compte un peu de ce qui s’y faisait et de comment le lieu était agencé. Le Centquatre où se passait l’évènement était vraiment un lieu approprié. Il y avait de l’espace pour circuler la plupart du temps et c’était un très bel endroit avec son décor avec son style «  entrepôt ». Il y avait du monde et certains stand tel que celui de Design Essential était très visité donc difficillement accessible.

boucles_ebene_2015_multi_photos

Quand je visite un lieu, j’ai toujours tendance à aller vers les choses que je connais. J’ai discuté avec un représentant de la marque Biolissime que j’avais déjà vu lors de la Natural Hair Academy. Utilisant en ce moment le fluide matifant de la marque, je lui ai posé des questions quant à l’utilisation à en faire par rapport à la saisonnalité.

boucles_ebene_2015_14

Je suis ensuite partie à la recherche de la créatrice que j’avais promis de passé voir. C’est Gabby qui est derrière la superbe marque Ebony City. Je l’avais rencontré à la Natural Hair Academy. Je ne la connaissais pas, mais une fois rentrée à la maison, j’étais parti voir ce qu’elle faisait et j’ai adoré. Son stand était vraiment sympa! Je n’ai pas pu m’empêcher de craquer pour une de ses créations.. Vous aurez de la voir porter dans mes prochains articles. La voici ci-dessous ainsi que son stand.

boucles_ebene_2015_multi_photos_2

J’ai également rencontré une jeune entrepreneuse, Moussou Diakité qui a créé Nappy N’ko, une marque de cosmétiques capillaires naturels et bio pour les cheveux crépus, frisés et ondulés des femmes noires et métissées . Je vous invite à faire un tour sur son site (ici) sur lequel vous pourrez trouver shampoing, après-shampoign  ou encore des huiles végétales.

boucles_ebene_2015_multi_photos_3

De plus j’ai aussi vu Océane Miss Nappy France 2015. Elle est superbe et adorable. Je passe mon temps à lui dire à quel point elle est belle. Et ses cheveux… :-).

boucles_ebene_2015_9

Un point bloggeuse avait été mis en place pour créer des échanges avec le public et communiquer sur l’évènement tout au long du week-end. Des défiles ainsi que des concerts avaient également lieu tout au long du week-end.

Puis finalement en fin d’après-midi, on arrive au moment que j’ai préféré. Ayant pris mes billets pour l’event qu’au dernier moment  je n’ai pu m’inscrire qu’à une conférence dont le sujet était « Et les hommes dans tout ça ? Le point de vue des hommes sur la beauté naturelle« 

boucles_ebene_2015_4

Cette conférence était animé par deux hommes connus dans le milieu afro-français Michael Kamdem, redacteur en chef de Roots Magazine et Kossi Modeste, créateur notamment du nouveau magazine Afro Cooking.
Ils ont tour à tour exposé leur regard sur la beauté au naturelle . Ils étaient tous les deux plutôt sur la même longueur d’ondes, disant préférer les femmes aux cheveux naturels mais n’ayant absolument rien contre les femmes qui faisaient le choix de se défriser les cheveux et de faire des tissages. Ils ont néanmoins sévèrement condamner le blanchiment de la peau auquel s’adonne certaines femmes noires pour paraître plus claire. ( c’est d’ailleurs une pratique répandue dans le monde entier pour l’information)

boucles_ebene_2015_multi_photos_4

Puis s’en est suivi un débat très mouvementé car une personne de l’assistance estimait que l’on avait le droit d’être beau exactement comme on le voulait et l’affirmait de manière très virulente.  De nombreuses personnes sont intervenus pour construire un débat que j’ai trouvé très vibrant. Il y a une personne qui est intervenue sur le sujet de la mise en avant notre culture africaine à travers notre apparence dans le monde du travail notamment. Elle a expliqué,  et j’ai trouvé cela très vraie, qu’au final c’est nous même qui jugions que les coiffures et vêtements d’inspirations africaines ou caribéennes ne collaient pas avec les codes du monde du travail en France aujourd’hui. Hors au final c’est plutôt bien toléré et que nous nous mettions des barrières mentales.

Je le répète, mais j’ai trouvé ce « débat » très passionnant. 1h était bien trop court  pour aborder un sujet si dense, surtout que c’est le type de sujet qui mène rapidement à évoquer d’autres problématiques, tout aussi intéressantes.

C’est sur cette note d’échange que s’est terminé mon aventure au salon Boucles d’Ebène. Je vous conseille vivement d’y assister l’année prochaine car ça vaut réellement le détour. Même en y assistant que 3h, j’ai légèrement préféré ce salon à celui de la Natural Hair Academy ( que j’ai aussi beaucoup apprécié) , cet évènement était un peu plus enclin à l’échange.

Pour celles qui y sont allées, Qu’en avez-vous pensé ?

Hi lovelies, this content will be available in english this week-end.

Bonjour mes beautés! Comment allez-vous ? L’été est là. Et petit à peti, il pointe le bout de son nez.

Aujourd’hui marque le jour où je vous partage absolument tout ce contenu que j’ai en stock. Et il y en. Et ça commence par revenir sur un event que j’ai fait il y a quelques semaines, j’ai nommé Boucles d’Ebene.

Crée il y a maintenant 10 ans,  Boucle d’Ebene est considéré comme la Natural Hair Academy comme l’autre évènement de l’année qui met en avant la beauté afro. Donc il ne faut pas le rater si vous avez un intérêt particulier pour ce monde.

Je m’y suis rendue, le second jour donc le dimanche et je dois dire que je ne lui ai pas accordé le temps que ce salon méritait. En 3h, il était difficile d’aller à la rencontre de tout le monde. Donc comme dans la vie de tous les jours, j’ai essayé de prioriser et d’aller vers ce qui attirait mon oeil. J’avais deux impératifs : retrouver une créatrice que j’avais promis de passer voir et assister à une conférence en fin de journée. Et c’était parti.

J’étais pour l’occasion accompagnée de deux amies : l’une bloggeuse ( Randomly Kay) et l’autre curieuse des nouveautés qui pouvait être proposées.

La première étape fut la rencontre avec les membres de l’équipe du magazine en ligne BLACK BEAUTES. Nous avons échangé quelques minutes . L’une d »entres elles souhaitaient en savoir un peu plus sur les bloggeuses et  mon avis sur leur rôle dans le paysage médiatique. Conversation courte, mais très intéressante.

boucles_ebene_2015_18

Ensuite j’ai pris quelques photos du salon pour vous rendre compte un peu de ce qui s’y faisait et de comment le lieu était agencé. Le Centquatre où se passait l’évènement était vraiment un lieu approprié. Il y avait de l’espace pour circuler la plupart du temps et c’était un très bel endroit avec son décor avec son style «  entrepôt ». Il y avait du monde et certains stand tel que celui de Design Essential était très visité donc difficillement accessible.

boucles_ebene_2015_multi_photos

 

Quand je visite un lieu, j’ai toujours tendance à aller vers les choses que je connais. J’ai discuté avec un représentant de la marque Biolissime que j’avais déjà vu lors de la Natural Hair Academy. Utilisant en ce moment le fluide matifant de la marque, je lui ai posé des questions quant à l’utilisation à en faire par rapport à la saisonnalité.

boucles_ebene_2015_14

Ebony City

Je suis ensuite partie à la recherche de la créatrice que j’avais promis de passé voir. C’est Gabby qui est derrière la superbe marque Ebony City. Je l’avais rencontré à la Natural Hair Academy. Je ne la connaissais pas, mais une fois rentrée à la maison, j’étais parti voir ce qu’elle faisait et j’ai adoré. Son stand était vraiment sympa! Je n’ai pas pu m’empêcher de craquer pour une de ses créations.. Vous aurez de la voir porter dans mes prochains articles. La voici ci-dessous ainsi que son stand.

boucles_ebene_2015_multi_photos_2

J’ai également rencontré une jeune entrepreneuse, Moussou Diakité qui a créé Nappy N’ko, une marque de cosmétiques capillaires naturels et bio pour les cheveux crépus, frisés et ondulés des femmes noires et métissées . Je vous invite à faire un tour sur son site (ici) sur lequel vous pourrez trouver shampoing, après-shampoign  ou encore des huiles végétales.

boucles_ebene_2015_multi_photos_3

De plus j’ai aussi vu Océane Miss Nappy France 2015. Elle est superbe et adorable. Je passe mon temps à lui dire à quel point elle est belle. Et ses cheveux… :-).

boucles_ebene_2015_9

Un point bloggeuse avait été mis en place pour créer des échanges avec le public et communiquer sur l’évènement tout au long du week-end. Des défiles ainsi que des concerts avaient également lieu tout au long du week-end.

Puis finalement en fin d’après-midi, on arrive au moment que j’ai préféré. Ayant pris mes billets pour l’event qu’au dernier moment  je n’ai pu m’inscrire qu’à une conférence dont le sujet était « Et les hommes dans tout ça ? Le point de vue des hommes sur la beauté naturelle »

boucles_ebene_2015_4

Cette conférence était animé par deux hommes connus dans le milieu afro-français Michael Kamdem, redacteur en chef de Roots Magazine et Kossi Modeste, créateur notamment du nouveau magazine Afro Cooking.

Ils ont tour à tour exposé leur regard sur la beauté au naturelle . Ils étaient tous les deux plutôt sur la même longueur d’ondes, disant préférer les femmes aux cheveux naturels mais n’ayant absolument rien contre les femmes qui faisaient le choix de se défriser les cheveux et de faire des tissages. Ils ont néanmoins sévèrement condamner le blanchiment de la peau auquel s’adonne certaines femmes noires pour paraître plus claire. ( c’est d’ailleurs une pratique répandue dans le monde entier pour l’information)

boucles_ebene_2015_multi_photos_4

 

Puis s’en est suivi un débat très mouvementé car une personne de l’assistance estimait que l’on avait le droit d’être beau exactement comme on le voulait et l’affirmait de manière très virulente.  De nombreuses personnes sont intervenus pour construire un débat que j’ai trouvé très vibrant. Il y a une personne qui est intervenue sur le sujet de la mise en avant notre culture africaine à travers notre apparence dans le monde du travail notamment. Elle a expliqué,  et j’ai trouvé cela très vraie, qu’au final c’est nous même qui jugions que les coiffures et vêtements d’inspirations africaines ou caribéennes ne collaient pas avec les codes du monde du travail en France aujourd’hui. Hors au final c’est plutôt bien toléré et que nous nous mettions des barrières mentales.

Je le répète, mais j’ai trouvé ce « débat » très passionnant. 1h était bien trop court  pour aborder un sujet si dense, surtout que c’est le type de sujet qui mène rapidement à évoquer d’autres problématiques, tout aussi intéressantes.

C’est sur cette note d’échange que s’est terminé mon aventure au salon Boucles d’Ebène. Je vous conseille vivement d’y assister l’année prochaine car ça vaut réellement le détour. Même en y assistant que 3h, j’ai légèrement préféré ce salon à celui de la Natural Hair Academy ( que j’ai aussi beaucoup apprécié) , cet évènement était un peu plus enclin à l’échange.

Pour celles qui y sont allées, Qu’en avez-vous pensé ?

 

 

 

 

B

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire

MON MOODBOARD PINTEREST

Suivre sur Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :